Message d'erreur

Notice : Undefined index: show_values dans commerce_pricing_attributes_field_attach_form() (ligne 1038 dans /var/www/vhosts/bretagne-durable.info/mag/sites/all/modules/commerce_pricing_attributes/commerce_pricing_attributes.module).

Magazine

Bretagne Durable - n°3 - printemps 2012

3,50 €

Sommaire: 

 

Au sommaire de ce numéro :

  • Échos d'ici et d'ailleurs

  • Controverse.................Pour ou contre le wimax ?

  • Un temps avec.........Irène Frachon : "J'ai basculé dans l'engagement"

  • Dossier : mieux vivre au travail ?

  • Vagabondages..........Trémargat, la commune des possibles; Se réinsérer grâce au maraîchage bio

  • Initiatives.............Avec Carrot, le développement durable autrement; La culture par le circuit court ; Vivre la permaculture; Un supemarché... à la ferme

  • Ils l’ont fait...............leur pain bio de A à Z; Apprivoiser ses pollutions
  • Bretons d'ailleurs
  • En pratique.............Bien choisir sa mutuelle de santé; Accoucher au naturel

  • Graine d’éco-bretons.............Cahier enfants

  • À faire cette saison .....À table - Au jardin - Au foyer

  • Lumières..........JM. Harribey, T. Frinault

  • Carnet de balade : Balade bucolique autour de Concoret

  • Éco-Club

  • Petites annonces

  • Art et culture

  • Sur la toile

  • Sortons !

  • Carnet d’adresses

Édito: 

L’écologie passe à la trappe…

Nicolas Hulot s’en est attristé cet hiver. L’écologie, et plus largement le développement durable, sont les grands oubliés de la campagne présidentielle. Seul le débat autour de l’énergie nucléaire est revenu sur le devant de la scène, un an après Fukushima, le 11 mars 2011. Mais la dimension énergétique, bien qu’essentielle pour l’avenir, ne résume en rien la pensée écologiste. Le bouleversement climatique ? Si peu d’écho, alors que l’élection se déroulera quelques semaines avant le sommet mondial de Rio, 20 ans après celui de 1992, qui avait vu éclore le concept de développement durable et la prise de conscience planétaire de vivre dans un monde aux ressources limitées. La préservation de la biodiversité ? On verra plus tard... Alors que nos lecteurs avisés peuvent constater, dans notre hors-série récent dédié à ces questions, que l’urgence est de mise, à en croire le climatologue et prix Nobel de la paix Jean Jouzel. « La faute à la crise », clament les commentateurs, dont aucun n’aborde (ni ne connaît) ces questions aux heures de grande écoute, alors que l’économie devient une obsession récurrente. Ce constat cinglant est partagé par le politologue rennais Thomas Frinault, que vous retrouverez dans ce numéro qui sort à la veille de la semaine du développement durable. Cet événement national sera sans aucun doute, lui aussi, bien moins médiatisé que les années passées, campagne présidentielle et crise obligent encore. Paradoxe de cet état de fait, l’environnement reste une préoccupation majeure des français, selon un récent sondage réalisé début mars par Ipsos – Le Monde : « 62 % des français trouvent qu’on n’en parle pas assez » ! Alors que seules 59 % des mêmes personnes interrogées pensent qu’on ne parle pas assez d’emploi. Ce thème reste lui aussi majeur, c’est la raison pour laquelle nous avons choisi de le traiter dans notre dossier dédié au « mieux vivre au travail ». Car parmi ceux qui ont la possibilité d’avoir un emploi, encore faut-il qu’ils puissent le vivre dignement au quotidien. Les entreprises bretonnes semblent désormais plus à l’écoute de ces préoccupations sociales. Écologie, social et économie ne peuvent pas se dissocier, même en période de crise !