Actualité

De nouveaux permis de recherche d'hydrocarbures accordés à deux mois de la Cop21

A quelques semaines de la Cop21, le gouvernement ne craint pas la contradiction ! Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, et Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, ont signé de nouvelles autorisations de recherches d'hydrocarbures, fin septembre. Parmi elles, une accordée en Seine-et-Marne à la société Vermillon pour 4 ans, une octroyée dans le Bas-Rhin à la société Bluebach Ressources et une autre à l'entreprise Lundin International, dans la Marne. D'autre part, les permis de Bleue Lorraine en Moselle et celui de l'île de Juan de Nova, au large de la Mozambique, ont été prolongés. Si les industriels assurent que leurs prospections ne concernent que des hydrocarbures « conventionnels », les organisations écologistes sont inquiètes. Et craignent que ces permis permettent aux sociétés pétrolières et gazières de se partager les gisements français en vue d'une éventuelle révision de la loi sur l'extraction du pétrole et gaz de schiste.