Actualité

L’éolien en Bretagne, dans le vent de la transition énergétique

Par FEE Bretagne

L’éolien est une énergie renouvelable, compétitive et créatrice d’emplois. Grace aux avancées technologiques et au retour d’expérience de la filière, son coût de production continue de baisser. Aujourd’hui, la filière française compte 10 480 emplois
au sein de 760 sociétés.

« Dans le contexte actuel de transition énergétique, l’énergie éolienne est une réponse appropriée aux enjeux économiques et sociaux de diversification du mix électrique français. L’éolien est une des clés du changement dans la manière de produire durablement de l’électricité à bas coût, plus propre et indépendante des ressources fossiles », Jean-François Leblanc,
Délégué régional ouest FEE. Avec 806 MW d’éolien terrestre raccordés au réseau breton au 30 septembre 2014, le développement de l’éolien a pris beaucoup de retard par rapports aux objectifs fixés par le schéma régional éolien
(1 800 MW à l’horizon 2020). « L’espace disponible se fait de plus en plus rare mais les solutions existent : levée des contraintes militaires, installation d’éoliennes en espaces boisés, densification des parcs existants… » poursuit Anne Couëtil, Déléguée régionale adjointe Bretagne.

La région Bretagne accueillera aussi un projet de parc éolien au large de Saint-Brieuc pour une puissance installée de 500 MW à l’horizon 2018-2020. La façade maritime bretonne présente un potentiel considérable (éolien en mer, hydrolien et énergies marines renouvelables), qui contribuera au renforcement d’une filière industrielle locale, à haute valeur ajoutée et prometteuse pour l’export.

Plus d'ifos : fee.asso.fr